Avertir le modérateur

14/01/2008

Survivre ou sombrer

Voici une nouvelle interview réalisée avec Kevin le 22 décembre dernier. 

Travis : Pourrais tu expliquer aux lecteurs pourquoi ils doivent s’opposer à la peine de mort ?

Kevin : Quand une lionne donne naissance, la lionne allaite, enseigne et protège son petit jusqu’à ce qu’il soit assez fort pour survivre dans un environnement hostile où seuls les plus forts survivent. Tant de personnes ont été supprimées pour survivre dans une atmosphère qui dicte vos décisions et qui est nuisible à votre personne.

Travis : Comment décrirais-tu ton état d'esprit, ta situation à l’époque où tu as commis ton crime ?

Kevin : J’avais le choix entre survivre ou sombrer dans  la pauvreté. Mon obsession : nourrir et habiller mes filles, payer mes factures et ce par tous les moyens. Pour ceux qui ne me connaisse pas, j'ai été viré de l'école à cause mon absentéisme et non de mes résultats scolaires. Ça m’a mené à la rue où j’avais deux alternatives : crever ou survivre.

Travis : On connait l’importance du paternel dans l’épanouissement des enfants, disposais tu d’un référent masculin ?

Kevin : A l’âge de 4 ou 5 ans, ma mère et ma tante n’ont pas eu d’autre choix que de jouer le rôle du père : il s’est cassé. En tant que garçon, je ne les ai pas acceptés… avec du recul je me dis que c’était vraiment des pères, ces deux bonne-femmes ! Donc j’ai eu peu de considération pour les adultes et ce jusqu’à ce que je murisse pour me rendre compte de l’importance du rôle que ces deux femmes ont joué dans ma vie. Voilà à quoi ressemblait la figure du « père » dans mon enfance.

Travis : Qui t’a enseigné les notions de responsabilité, de respect et le fait d'être un homme ?

Kevin : Je dirais plutôt « qu’est ce qui » ! La rue m’a tout appris. Les expériences comme : Etre responsable de moi-même, le fait de ne rien avoir, le fait d’avoir trahi m’a permis de grandir plus vite que les autres… Dans la rue, personne ne te respecte si tu n’as pas de fierté. Personne ne te tendra la main, si tu ne montres pas que tu es capable de te gérer, de faire tes preuves et de montrer que toi aussi t’es un dur  !

Travis : Ca ne fait pas très longtemps que tu es là dans le couloir de la mort, mais ces quelques années t’ont-elles changée?

Kevin : Maintenant, je pense plus clair et plus droitement. Beaucoup de stress et de pressions s'étaient accumulés au cours d’années de course et d’ennuis en tout genre. Je suis reste le même, Kevin, juste sobre. Vous entendez parler seulement du crime qui finalement ne représente que 2 heures de ma vie : avant j’avais vécu 26 ans. Il y a eu tellement d'heures dans ma vie dont ne connaissez rien: bonnes ou mauvaise heures de la vie, comme chacun d’entre nous sur cette planète.

« Loose Change II»

December 22th, 2007

Travis : Could you explain to people why they shouldn’t believe your reason for being against death penalty, is because you are on death row?

Kevin: When a lioness gives birth, the lioness feeds, teaches and protects the cub until its old enough to stand on it is on to survive in a environment where only the strong survive. So many people have been eradicated for surviving in an atmosphere that dictates your decisions and is detrimental to your person.

Travis: How would you describe your mind state in life at the time of your crime?

Kevin: My mind states were surviving or succumb to poverty. Put food on the table, pay the bill and clothes on my daughters back by any means. For those who don’t know me, I was kicked out of school because of absences (not due to my academic skills) which led me deeper into the streets survive or succumb.

Travis: Did you have a father figure in your life growing up?

Kevin: My mom and aunt adapted to the shoes my father left behind when I was 4 or 5. As a boy, I didn’t accept them as I see them now, father figures. So I segregated woman’ Man, and it wasn’t till I was older that I realized the roles they carried out. A father figure being one.

Travis: Who taught you about responsibility, respect and being a man?

Kevin: More like what! It was the streets that taught me. The experiences of being on my own, having nothing, being betrayed forced me to grow up quick, because nobody respects you if you don’t have self respect. Ain’t anybody feeling sorry for you if you are not able to stand on your own two feet-tough love!

Travis: How have the last few years on death row changed you as a person?

Kevin: I’m thinking more clearly and straight. All pressure and stress had built up over the years of ripping and running. I’m still the same Kevin, just sober. You only hear of the crime that probably lasted 2 hours. I’ve been living for 26 years. There is so many hours of my life you haven’t heard, good and bad hours, like everyone on the face of this earth.

Commentaires

Bonjour Travis
On dirait qu il ya a toujours des frontières dans la vie qu`on doit épreuver ...
mais les pires sont plutot dans notre conscience, limitée souvent à des préjudices en rapport a paroles comme convict, noir, ou des autres...
très interessant Kevin`s point of view
Mon soutien sincère

Écrit par : Mistrau | 14/01/2008

courage prends exemple sur travis qui fait ce qu il peu pour sent sortir moralement le jour viendra ou il y aura une solution pour abolir ce terrible couloir

Écrit par : annie | 14/01/2008

Bonjour Travis,
La justice ne peut pas t'enlever une chose: ta liberté de pensée. Garde la et continue d'espérer. Courage

Écrit par : hay lucie | 14/01/2008

Bonjour chers lecteurs du 20Minutes,je dois dire juste dire à Kevin de tenir bon il y a toujours un espoir d'échaper au "DEATH ROW",il ya tellement d'innocents condamnés à tort aux Etats unis!C'est pour moi une application de la Loi du Talion et je trouve que la peine de mort devrait être supprimée!! keep the faith and still believe in miracles! from paris jchristian

Écrit par : jean_christian | 15/01/2008

Bonjours Travis, tu sais la vie d'un homme ne tien parfois qua un fil, une décision peut paraitre simple à prendre, et l'on peut se rendre compte par la suite qu'elle a décidé de notre vie, derriére tes 4 murs tu sais que tu n'est plus maitre de ta vie,
mais tu reste maitre de tes pensées, alor garde la foi, ne perds pas courage et si malheureusement un jour tu dois partir, pars la téte HAUTE.

Écrit par : teruel | 15/01/2008

Quand une lionne donne naissance, la lionne allaite, enseigne et protège son petit jusqu’à ce qu’il soit assez fort pour survivre dans un environnement hostile où seuls les plus forts survivent. Tant de personnes ont été supprimées pour survivre dans une atmosphère qui dicte vos décisions et qui est nuisible à votre personne.


Sa te plaire d'etre au Kenya en ce moment-meme où la loi du plus fort est fortement demontré ces dernirs-temps?
Je ne pense pas, il vaut mieu qu'on soit suivis dans nos décisions.
Cependant tu m'as l'air parti dans le bon sens, si tous les connards de voyous des quartiers pouvaient faire pareil a l'age de 15ans sa serait pas plus mal.
Bon courage à toi.

Écrit par : Yann | 15/01/2008

bonjour j'ai toujours été contre la peine de mort, je ne comprends pas ce crime de la société.

Écrit par : neveu | 15/01/2008

@ Yann: Pour ton info les connards de voyous ne proviennent pas que des quartiers... On en trouve dans le 16e et même à Neuilly. On en trouve également à la tête de grandes entreprises: ça te dis qqch les patrons voyous? On entrouve dans les couloirs de l'Elysée et même dans ceux de l'assemblée. Un conseil: tempere tes ardeurs F...

Écrit par : boulette | 15/01/2008

Je préférerais avoir Travis et Kevin en France, qui sont je pense beaucoup moins dangereux que nos racailles de banlieue.
Dommage qu'on ne puisse pas faire l'échange!

Écrit par : tovaritch | 15/01/2008

@ Tovaritch: T vraiment frappé! Je sais pas d'où tu sors mais pour diffuser des idées pareilles xy%tgjh!!xx!!! T'as pris ta carte au front... non à l'ump! ne serais tu pas l'enfant caché de Brice?

Écrit par : kousokhtek | 15/01/2008

Et qui tuera le boureau

Écrit par : régis | 15/01/2008

Mille fois d'accord pour l'abolition de la peine de mort, mais que messieurs les assassins commencent

Écrit par : mathusalem | 15/01/2008

Alors déjà la peine de mort, c'est un crime et le cautionner ça me rebigne! Mais alors lire ce que je lis sur les "racailles de banlieue", cela me outre. Alors Messieurs, tovaritch et Yan, repartez écrire, dans les tribunes du Figaro, et laissez ce blog en paix! Vous foutez déjà assez la merde comme cela en cautionnant des connards au pouvoir. On en bave déjà assez pour que vous veniez polluer notre air une fois de plus!

Écrit par : Dominique | 15/01/2008

Travis,

Te lire nous montre bien que tu es loin d'avoir eu les mêmes chances d'éducation et de réussite sociale que ceux qui sont nés avec des plouses bien vertes et bien fraîches autour de leurs maisons. La vie a été dure pour toi.
Je sais que certains diront que la situation sociale n'explique pas tout. elle a au moins le merite de mettre en avant les différences et devrait au moins susciter l'interrogation.
Courage Travis !

Écrit par : jen | 15/01/2008

d accord avec mathusalem la victime d un assassin est au dela du couloir de la mort

Écrit par : faytre | 15/01/2008

Il est difficile de juger ce qui est juste et ce qui ne l'est pas. Ce qui est sur c'est que la peine de mort est un acte ridicule et horrible, et d'aileur il est tout aussi horrible d'abattre des animaux par plaisir comme a la chasse.Mais la n'est pas la question, je ne suis pas bien vieille je vais avoir 20 ans, j'ai bien lu l'interview et les commentaires qui ont suivit, et je trouve dommage que des querelles et des jugements interviennent ici..personne n'a tort ou raison et chacun à sa propre expérience pour influencer ces propos, la personne qui a dit qu'il echangerait ces condamnés contre nos ''racails" à peut être vecu un sale moment qui le pousse à s'exprimer ainsi, nos "racails" ont un language particulier, on des habitudes qui peuvent échapper a nous comme a leur parents, mais je ne pense pas qu'ils soient heureux de vivre ainsi, je pense qu'il y a eu un probleme durant ces 10 dernieres années, petite je vivais en cité et c'était ces fameuses ''racails'' qui protégeait les petit et qui avait trouver un pédophile avec des gamins dans un cave ou qui aidait les vieux, oui mes mots font sans doute sourir plus d'un lecteur car ca a changer, je suis retourné voir des amis et tout avait changer, la mentalité de ces jeunes a completement tourner, mais pourquoi chercher les coupables?la société, le rap etc c'est bete, la societe a un poids evident sur la personne mais la personne a en elle meme de quoi se battre, tout les jeunes n'ont pas tourner ainsi, tout ces jeunes qualifiés de ''racails'' n'habite pas en cité!d'ailleur les jeunes que l'ont croit en dehors de tout cela, sont pire, car s'ils ne sont pas violent ils sont vicieux, ils ne brule pas de voitures ou ne commete pas de vol mais peuvent faire tout pour briser une personne, ils feront en sorte de ne pas etre tremper etc.Ce la ne veut pas dire que je cautionne les voitures brulées etc, c'est ridicule il y a des centaine d'autre facon d'exprimer sa rage son desespoir ou a defaut sa creativité...si il y a ici des personnes qui ont deja brulé volé etc et que vous penser le faire au nom de quelque chose que vous croyer juste, plutot que de faire cela et de vous rabaisser, de vous rendre coupable et bon a jetter aux yeux de la société, exprimer vous, calmement pas besoin de s'exiter. Meme si ont a bien souvent a faire a de beaux connards et qu'on se sent impuissant il vaut mieux pouvoir parraitre juste non? si vous agissez en criminel on va vous traiter comme tel et des lors votre droit de parole le poids de vos mots vous pouvez oublier...
Donc je parle je parle mais au final je voulais dire qu'il y a bien assez de problemes, et que l'on est bien plus heureux meme dans al galere que cet homme la haut dans l'interview qui est condamné, alors peut importe les commentaire pas vraiment fin dictés par la colere ou l'expérience, montrez vous plus fin ne vous exiter pas contr ela personne, ca ne ferat que la conforter dans ses idées, et ce n'est pas comme ca que vous pourrez lui faire changer de vision...
Le sujet c'était la peine de mort, et franchement je trouve que les etats uniens sont gonflés de ce prendre pour les plus forts et les plus malins alors que dans leur constitution ils ont foutu le port d'armes et que la peine de mort est encore en vigueur dans plein d'endroit, il y a vraiment de quoi leur rire au nez!

Quand a nos racails, je ne les echangerait pas!parceque si ici ils ont un coup de chaud et qu'ils font bien des degats, au moins en france on peut s'estimer bien heureux de ne pas avoir de tuer par balle perdue toute les deux minutes, les fusillades a la con dans les bahuts a repetition, les politiciens qui font encore plus leur cinema que les notre...franchement nos racails n'on pas le mal qui coule dans les veines, au lieu de s'exister sur des jeunes qui brule des voiture exiter vous contre les violeurs et les pedophile qui eux sont vraiment des pourritures..il faut etre vraiment le dernier des cons pour croire qu'on fait la justice en abattant des hommes ou en leur conferant le droit de porter une arme..faut pas s'attendre a ce qu'ils se fassent des calins...arreter de leur donner des armes ils arreteront de s'entretuer comme si c'était naturel...malheureusement je pense qu'il est trop tard...aux etats unis ils ralent pour avoir le droit de port d'arme alors que dans certains pays des gens se font abattre comme de rien juste parcequ'ils revendique leur droit le plus propre celui de s'exprimer et de faire valoir leur droits au minimum.. et dire que des tonnes de personnes admire et prenne exemple sur les etats unis..c'est pathétique, il n'y a pas un pays pour relever l'autre ici c'est pas pire mais c'est pas le top non plus...la france devient de plus en plus un payx de clowns et de faire semblant

désolée c'est long...

Écrit par : Emi | 15/01/2008

@ Emi : tu as déjà vécu aux Etats-Unis pour critiquer les Américains comme çà ?
Que sais tu de ce pays en dehors de la propagande des médias français genre Envoyé Spécial?
Moi je me suis promené dans le Bronx et j'y ai eu mille fois moins peur que dans certaines de nos banlieues où il suffit d'un regard déplacé pour être agressé (te souviens tu de Jean Claude Irvoas, ce père de famille tabassé à mort pour avoir voulu prendre en photo un revérbére dans une banlieue dite-en novlangue- "sensible" )? ou de la fille de ton âge assassinée dans le RER en pleine journée en novembre dernier ? d'accord on n'a pas Columbine , on n'a pas de Ted Bundy en France (encore qu'un Alègre...), mais combien d'incidents mortels avec des molosses, combien de réglements de compte mafieux, le Grand Banditisme , qui jouit chez nous d'une impunité incroyable, tu n'en as pas entendu parler ?
Alors on peut discuter à perte de vue du système américain, du 1er amendement, des Death Rows qui sont horribles, inhumaines, il faut l'admettre.
Mais savais tu par exemple qu'en fonction de dispositions légales dites "plea bargain", des accusés peuvent être libérés sous caution (une association de défense de prisonnier peut ainsi réunir une somme pour le libérer; hors de prison, il pourra plus facilement préparer sa défense)? évidemment cette disposition peut avoir des conséquences perverses, ceux qui ont les moyens échappant ainsi à la détention.
Ceci dit un peu plus d'humilité dans la critique de nos amis américains serait je trouve de mise de notre part, c'est un peu l'hôpital qui se moque de la charité.

Écrit par : tovaritch | 16/01/2008

Emi, merci....

Et Tovaritch, stp, va embêter d'autres blogs. Ou crée toi, un blog, allez promis, on viendra te laisser des commentaires gentils et doux, justes pour contrecarer avec ta méchanceté et ta simplicité de voir les choses.

Écrit par : val. | 16/01/2008

Bonjour à tous,

Je crois qu'il faut, en permanence, contre-balancer adroitement ce qui se dit sur ce blog.

On ne va pas revenir sur le traditionnel 'Pauvre gars qui ête dans le death row'.

En ce qui concerne Travis et Kevin, il me semble plus qu'utile de redire que ces deux là RECONNAISSENT leur culpabilité. D'un côté, Travis. Il a tout de même enlever la vie à un type de 40 ans. De l'autre, Kevin. Là, c'est encore plus grave, mais, je vous le laisse découvrir sur le site Texan reprenant ce qui lui est reproché.

Kevin dit : "l'acte criminel a duré 1 heure, j'avais déjà vénu 26 ans avant" ... Mais, lui, vit tjs après ... Qu'en est-il des victimes, des familles, des amis ?

Non, sérieusement, ils en sont arrivés là par suite de TERRIBLES ACTES COMMIS.

Donc, les aider à "tenir" OUI, les plaindre et incriminer la sanction, NON.

Écrit par : Andre | 18/01/2008

@ Tovaritch

Je suis assez d'accord avec ce que tu dis. L'anti-américanisme primaire est grotesque, tout n'est pas à jeter aux USA.
Le système médiatique y est beaucoup moins monolithique qu'en France, avec une multitude de chaînes de télé, parfois même communautaires. On trouve aussi une liberté d'expression TOTALE (ce qui n'est pas sans poser quelques problèmes, vu que n'importe quel hurluberlu peut balancer n'importe quelle connerie), ce qui fait qu'un polémiste comme Michael Moore n'a pas vraiment d'équivalent en France.
Par contre, la ou je ne suis pas d'accord, c'est au niveau sécuritaire. Le Bronx n'est plus ce qu'il était, c'est même devenu un repaire de bobos ces dernières années devant la flambée des prix de l'immobilier à Mannhatan.

Quant à cette sécurité, elle a un prix. A New-York (qui est un bien mauvais exemple tant cette ville est réputée "à part" dans le pays), on doit compter un nombre de flics par habitants colossal, et cette police à quasi carte blanche sur l'utilisation des armes à feu. D'ailleurs, énormément d'armes a feu, et non des moindres, circulent aux USA... On peut comprendre que le poulet aie la gachette facile.
Ce n'est pas en France, même pas à Bondy ou Drancy, qu'on verrait un commercant derrière une vitre pare-balle... où qu'on passe sous un portique detecteur de métaux pour aller à l'école.
Tova, fo pas pousser... il y a 8 fois plus de meurtres aux USA qu'en France.
T'as juste visité un quartier qui a une réputation vraiment craignos, mais qui s'est profondément muté ces dernières années.

Non, comparer les banlieues pauvres françaises aux américaines, c'est un peu déplacé. On a encore (et pour combien de temps ?) des systèmes social et scolaire qui tiennent la route, et les guerres de gangs n'atteignent pas dans les rues de Vaux en Velin l'intensité de LA (il y a plus de meurtres en un an à LA qu'en France).

Bon allez, vive la France et son modèle judiciaire et social !! (pourvu que ca dure)

Écrit par : Brice | 18/01/2008

bonjour Trevi
Juste un petit mot pour te dire que je pense a toi
Bon courage que Dieu te protege

Écrit par : nini | 21/01/2008

Travis,
you are courageous. God save you and the angels protect you !
liberty for you ! continue d'écrire ! ne perd pas la foi !
friendly manner

Écrit par : Annick | 22/01/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu