Avertir le modérateur

02/04/2008

Je ne veux pas mourir ici

Palabres entre détenus362ff148bb6da08fe4b4fd59ddd9bd47.jpg

Travis: Depuis que tu te trouves enfermé ici dans le couloir de la mort, qu'as-tu fait pour démontrer que tu mérites une seconde chance ?

Anthony Doyle: Je ne sais pas si j'ai fait quelque chose pour mériter une deuxième chance dans la vie. Tout ce que j’ai fait jusque maintenant, c'est de d’exprimer des remords et des regrets pour le crime que j’ai commis.

Travis: Mais si on pouvait revenir en arrière, si le juge te demandais « pourquoi ne devrais-je pas vous condamner à mort ? » que lui diriez vous ?
Anthony: Je ne sais ce que je lui dirais… Il pourrait ne pas me croire ? A vrai dire, Je n'ai jamais pensé à ça.
Travis: As-tu une femme ou une amie? Si ce n’est pas le cas, pourquoi pas ?
Anthony: Non, je n’en ai pas! Parce que je ne crois que je dois avoir une. Ça me parait inutile dans cette situation d’avoir une relation et ce parce que mon destin est voué à l’échec. Je ne ressens pas la nécessité de m'impliquer dans une relation.
Travis: Mais tu n’as jamais eu envie de te sentir aimé et désiré par une femme?
Anthony: Oui, mais en même temps, à quoi bon être aimé, avoir une petite amie si on ne peut pas se voir ou se marier ? Je ne veux pas d'une relation parce que je ne peux rien faire pour celle que j’aimerais en particulier dans un sens physique, je considère que pour aimer une lettre ne suffit pas.

Travis: Comment ta fille a-t-elle vécue ta condamnation à mort?
Anthony: Elle n’est pas très consciente de ma situation. En tout cas elle vit sans son père pour prendre soin de sa vie…
Travis: Donc elle ne sait pas que tu vas être exécuté par l’Etat du Texas ?

Anthony: Non, pas encore. Elle n’a que 5 ans.
Travis: Quelqu’un lui expliquera t’elle ?
Anthony : Je ne veux pas qu'elle pense que je n'étais pas là par choix. Elle mérite de savoir.
Travis: Gardes tu espoir que la cour suprême interdise la condamnation à mort par injection létale ?

Anthony: Je n'ai aucune attente à ce sujet. Mais ce serait vraiment bien que cette décision soit prise. . J'espère qu'ils prendront cette décision mais je ne veux pas me faire trop d’illusions.

Travis: Donc, si cette la mise à mort par injection est abandonnée, seras tu satisfais d’une peine d’emprisonnement à vie ?

Anthony: Honnêtement, oui! Même si je vais passer le reste de ma vie en prison. Je préfère mourir vieux en prison plutôt qu’à 23 ans.
Travis: Comment parviens tu à trouver l’énergie pour te lever chaque matin, et à accepter ce confinement?
Anthony: Que puis-je faire? Le seul moyen de faire quelque chose est de me suicider et je ne vais pas le faire.
Travis: Je ne te parle pas de vivre mais d’exister.
Anthony: Tant que je suis vivant, je respire. Je ne peux pas me blâmer mon être d'être ici, mais plutôt blâmer mon âme et ma conscience.

Loose change

Travis : What have you done since you’ve been on death row to prove you deserve a second chance of life?

Anthony Doyle : I don’t know if I’ve done anything to deserve a second chance at life. All I can do is be remorseful for what I did.

Travis : But what I’m asking is if the judge called you back and asked you, why should I give you life, what would you tell him?

Anthony : I wouldn’t know what to tell him. He may or may not believe me. I’ve never thought of that.

Travis : Do you have a wife or girlfriend? If no why not.

Anthony: No I don’t! Because I don’t feel I should have one, it’s pointless in this situation and it’s destiny to fail. I don’t feel the need to get involved in a relationship.

Travis: But don’t you want to feel loved and wanted by a woman?

Anthony: Yes, but at the same time you can always be loved by somebody but you don’t have to be married or call them your girlfriend. I don’t want a relationship because I can’t do nothing for them at all especially in a physical sense, I don’t feel as a letter is enough.

Travis: How has your daughter been affected by your death sentence?

Anthony: She doesn’t know any better and she doesn’t have her father there to take care of her life I’m supposing to as a father.

Travis: So she doesn’t know the state is going to try to kill you?

Anthony: Not yet she’s only 5.

Travis: Do you have plans to have it explained to her in the future if you’re executed?

Anthony: I don’t want her to think I wasn’t there by choice. She deserves to know.

Travis: Do you have high hopes that the Supreme Court will overturn lethal injection or do you not care?

Anthony: I don’t have hopes but it would be nice. I don’t want to die here. I hope they would but not too high.

Travis: So if they overturn it, you will be happy with life sentence?

Anthony: Honestly, yes! Because either way I’m gonna spend the rest of my life in prison. I’d rather die old in prison then die now at 23 years old.

Travis: Why do you get up every morning and accept this confinement?

Anthony: What can I do about it? The only way to do something about it is to commit suicide and I’m not going to kill myself.

Travis: This is not living it’s existing.

Anthony: As long as I’m breathing I’m living. I can’t blame me for me being here but myself.

Commentaires

que c'est dur de lire ça...............pourquoi condamner tant d'années après........c'est tout de suite ou pas du tout.............tant de gens ont changer après 10ans ou 15 ans..................

Écrit par : arnaud marie-france | 02/04/2008

On oublie encore les victimes...
Il faut vraiment que cela touche les gens personnellement pour qu'ils prennent conscience de cela ?

Écrit par : Marc | 03/04/2008

Pense à la personne que tu as tué au lieu de te plaindre.

Écrit par : marcel | 03/04/2008

la solution réside dans une lente exécution....

Écrit par : laurent | 03/04/2008

Si tu trouves que c'est difficile à lire, imagine lorsque tu es innocent ! Une torture mentale ... Des années gâchées ...

Écrit par : fl | 03/04/2008

salut à vous 2

que d'émotion ....
que de desespoire....
que d'oubli des votres....
tant d'ignorance des juges....
tant de chose à faire ...
tant de chose à regretter...
tellement de tristesse à votre egard,

et un espoir de voir changer les choses avec la cassure du jugement de Munia Abou Jamal.

Écrit par : manue | 03/04/2008

Voici donc les commentaires de A. Doyle. Si on se réfère aux actes commis, on y découvre que le cndamné à commandé de la nourriture. A la livraison, il demande du cash, une fille de 37 ans lui répond par la négative. La suite, il lui balance un coup de bat de base-ball, et, je cite : "Doyle a ensuite mis son corps dans une benne à ordures et s'est enfui dans son véhicule."
Quand je lis ce qu'il dit : "Je n'ai fait qu'exprimer des remords" ... "Je ne sais pas ce que je dirais au juge" ... "J'espère qu'il prendront cette décision" (ndlr: prison à vie au lieu de l'exécuter", je reste perplexe. Autant Travis affiche un changement clair de mentalité, autant A. Doyle confirme ce à quoi il fut condamné.

Des regrets, pas de vraiens réflexions sur ce qu'il dirait éventuellement à un juge, ... Il faut rester clair : il a ôté la vie à une femme de 37 ans ne faisant que son travail et lui livrant de la nourriture commandée !

Franchement, si je veux garder mesure quand je parle de T. Runnels, je n'en ai pas envie avec ce gaillard.

il a tué, pour RIEN !
Il est dehors demain, il recommence le jour suivant. Je pense à la victime, à sa famille, à ses connaissances, au préjudice global et je dis : "A mort !".

Écrit par : André | 03/04/2008

esperont que les lois changent la peine de mort devrait etre faite dans l annee pourquoi attendre si longtemps certes ils ont fait des betises mais ce sont des etres humains courage a tous et une pensee pour les victimes annie

Écrit par : annie | 03/04/2008

Je suis assez surprise de lire ces appels à la haine... ça se voit qu'Anthony a un problème voir des problèmes... Psy... Je veux dire... Que pour faire une chose pareille, faut être un peu "déglingué"... Sa place est dans un centre de soin... Pas en prison... ça m'étonne qu'on appel au meurtre aussi rapidement. On ne se débarrasse pas des problèmes en les effaçant mais en les réglant... Il a un problème, on le soigne... Je suis consciente qu'il y a des gens profondément malsains: Je veux dire, qu'il ne sont pas psychiatriquement curables. Ils sont le mal... Oui c'est phylosophique... Ils ne sont pas nombreux, ce sont des fourniret, des bodein, des guy georges... Ces gens là sont le mal... Comment les gérer... Pas de solution, La France vient d'adopter les "centres de rétention"... Une peine de prison à durée indéterminée à l'issue de la peine. Donc je crois que chacun doit regarder sonsystème! De là à terminer ses messages par "A mort"... je ne sais pas si c'est réfléchit comme appel...

Écrit par : Guillemette la chouette... Croua croua | 03/04/2008

en réponse à André,
je ne voulais pas participer à ces échanges mais parfois je me demande si vous vous rendez compte qu'il s'agit de personnes réelles. Le problème n'est pas ce que Travis ou Doyle ont fait ni finalement la conscience qu'ils ont de leurs actes mais le problème d'un pays où il existe encore bien trop d'états assassins. Ils ne se battent pas pour qu'on leur pardonne mais pour qu'on les laisse en vie, en prison soit, mais en vie. André, comment pouvez-vous prendre position pour l'un et lui trouver des excuses et pas pour l'autre ? Quels que soient les hommes et quels que soient leurs actes, une état qui tue est un état sauvage.

Écrit par : estelle | 03/04/2008

Bonjour
je suis d`accord avec toi Estelle
il faut sensibiliser les gens sur ce sujet
Merci pour vos commentaires et félicitations pour l`idée du blog!!!

Écrit par : mistrau | 04/04/2008

Peut-on me dire à quoi sert la peine de mort ? Qu'a-t-elle réglé ? Rien Sinon satisfaire la haine donc certains humains ont en eux. Que penser des états qui se disents démocratiques et qui appliquent la peine de mort ? J'espère que petit à petit elle disparaitra partout dans le monde. Mais ce sera un long et dur combat.Je trouve qu'on n'en parle pas assez pour que les gens prennent réflechissent sur le sujet.

Écrit par : mamie65 | 06/04/2008

Estelle écrivait : "Ils ne se battent pas pour qu'on leur pardonne mais pour qu'on les laisse en vie, en prison soit, mais en vie "

Tout le problème est là. Les laisser en vie, ont-ils donné e choix aux victimes ? Non.

A part le fait de s'amender vraiment (comme T. Runels), RIEN ne peut les soustraire à la peine capitale.

Écrit par : André | 08/04/2008

Bien sûr qu'ils n'ont laissé aucun choix à leur victime et c'est impardonnable. Simplement, si la société (ou le système judiciaire) ne leur laisse pas le choix non plus, qu'est-ce qui va alors les différencier de cette société?
oeil pour oeil, dent pour dent, vie pour vie ... je ne pense décidément pas que de tels concepts que je considére franchement archaïques soient la marque d'une société civilisée.

Écrit par : estelle | 08/04/2008

certes ils doivent etre punis mais ou c est rapide ou on amenage une peine dans des conditions humaines ce ne sont pas des betes ( et encore certaines vivent mieux ) travis se bat pour ça courage a toi amities annie

Écrit par : annie | 09/04/2008

salut travis j'ai bien reçu ta lettre ma réponse est parti hier maintenant reste plus qu'a etre patient une lettre par mois c pas évident puisque qu'il faut 2 semaines pour que je la recoive garde espoir je suis toujours avec toi

Écrit par : marion | 11/04/2008

Réponse également à andré :

Comment pouvez-vous condamner le crime si vous êtes pour le fait de le punir en tuant...??!! je ne comprends pas.

La peine de mort est immorale, barbare et d'un autre siècle. Il faut évoluer et aider les gens au lieu de les tuer. Il faut savoir prendre en considération le vécu et pas seulement les actes.

Ils ont tués certes, mais ne sont pas tous des assassins assoiffés de sang pour autant !! Ça peut arriver à tout le monde de faire des erreurs, même les pires malheureusement (vous croyez-vous parfait au point de vous croire à l'abri de ne jamais mal tourner ??).
On peut tous péter un plomb demain, résultat de notre parcours ou d'autres faits divers et variés... la vie n'est pas un long fleuve tranquille !

Tiens, et si ça vous arrivait ??? je pense que vous voudriez qu'on vous aide et non qu'on vous mette dans le couloir de la mort...

Écrit par : angel | 12/04/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu