Avertir le modérateur

15/11/2007

To All Parties concerned

Texte datant de quelques mois: Ceci est la prière de mon âme pour moi et mes amis du couloir de la mort. Maintenant, je suis si frustré qu'il est dur pour moi de fonctionner. Quelque chose doit être fait. Là, je suis assis et Robert Perez a été tué. Il est le numéro 7 cette année et un autre est à l'agenda demain. Je ne peux plus rester assis et me taire, plongé dans mes pensées.

Il faut absolument que les groupes anti-peine de mort se rencontrent vite et disent au monde ce qui se passe ici au Texas. Ensemble, nous pouvons réfléchir sur ce qui peut être fait à ce sujet et ce au plus vite. C'est une situation grave dont les conséquences sont et seront terribles pour ceux qui sont comme moi concernés par cette peine au Texas et dans d'autres états. Si nous parvenons à mettre en place un mouvement de protestation massive guidé par la détermination et la force, ça nous permettra à tous d’en finir avec la peine de mort.

Chacune des personnes concernées peuvent prendre part «à la lutte»: en manifestant devant les tribunaux, les institutions publiques, même devant les bureaux de poste et aux intersections de rue… il ne reste qu’à déterminer un jour, une heure… puis se mobiliser corps et âmes. Ceci crée le désordre sans violence. Ceci devrait être fait sans interruption jusqu' aux élections ou jusqu’à ce que le gouverneur accepte d'avoir des auditions sur la pénalité de mort. Bon nombre de personnes peuvent trouver cette idée extrême, mais nous parlons de vie ou de mort pour nous captifs avec des menaces d’exécutions. Nous n'avons aucune idée si ceci fonctionnera mais quelque chose de différent doit être essayé parce que les méthodes courantes ne font rien pour ceux qui ont déjà été exécutés hélas ou ceux qui vont l’être. Les évènements de ces dernier mois m'ont affecté tellement profondément que je ressens que beaucoup d’efforts ont été menés pour en finir avec cette pratique barbare. Le Texas m'a ramené à la réalité cette année avec ces nombreuses exécutions en 2 mois et semaine. Par ces exécutions, aucun progrès significatif n'a été accompli dans cet état du Texas, ni moi ou quiconque autrement ne pouvons être fier de ce qui se passe ici. Je ne critique pas ma situation mais je fais une critique constructive de la réalité de la situation. Le Texas ne fait il pas assez l’objet de pressions pour envisager de supprimer la peine de mort?

Quand le moment de parler à ce fonctionnaire ou cet officiel arrivera, celui-ci tentera d’arriver à ses fins. Tandis qu’il vous expliquera que des gens meurent partout, il sera temps pour vous de mener votre action non-violente. Pourquoi n’y aurait t’il pas des centaines ou des milliers de personnes qui  convergent sur Huntsville en plein jour, pour faire un sit-in, bloquer les rues et le trafic ? Essayer de sauver quelqu'un est ce commettre un délit, assez grave pour se faire arrêter ? Combien de personnes espèrent elle se sacrifier et se consacrer pour ce en quoi ils ou elles croient, que ce soit bien ou mal, d’ailleurs ? Je pense que c'est une question que chacun doit se poser. Je souffre de savoir que demain l’un de mes codétenus aura été tué, et qu’il n'y a rien que je puisse faire à ce sujet. J’étouffe mes larmes, et me réfugie dans le silence. C’est cette douleur qui me motive pour envoyer cette lettre avec l’espoir qu'elle affectera des personnes de telle sorte qu’elle  les incite à vouloir agir et participer à une rupture de système juridique. Je sais que chacun ne va pas être d’accord avec ces méthodes, tellement il y a d'autres choses qui doivent être faites comme le harcèlement des autorités par courriers, mails, fax et coups de téléphones… Tout ce que je demande est que chacun s’investisse pour sauver des vies.  

bacd51d649788911a56a85330c866688.jpg

 

This is a plea from my soul for me and my fellow Death Row inmates. I'm so frustrated right now it's hard for me to function at any level. Something has to be done right now and there's no question about it. As I'm sitting here tonight it is 7:30 pm and Robert Perez has been killed a little over an hour ago. He makes number 7 this year and another one is scheduled for tomorrow I can no longer sit idle and not make my thoughts heard. An emergency meeting needs to take place immediately between the organizers from all anti-death penalty groups. It needs to be recognized what's going on right now in Texas and the priority of it. With everyone together there can be brainstorming on what can be done about this right now. This is a dire situation in which slow progress is devastating to those needs to take place all across Texas and other states. This mass protest will test the determination and strength of everyone involved in the fight to end the death penalty.


Everyone who wants to take part can go to court houses, government buildings, post offices and street intersections on a certain date to lay down on the floors of these buildings, in door ways and hallways until arrested. This creates disorder without violence. This should be done continuously until the legislature or the governor agrees to have hearings on the death penalty. A lot of people will think this extreme, but we are talking life or death situation for my fellow captive's with execution dates. We have no idea if this will work but something different must be tried because current methods are doing nothing for those executed or ones scheduled. The last few month have affected me so deeply because I really felt like a lot of progress had been made toward ending this barbarous practice. Texas has snapped me back to reality this year with executions in 2 months and a week, to start the year off. By these numbers no significant progress has been made in this state of Texas that me or anybody else that's a part of this fight should be proud of. The conditions of my confinement are irrelevant if they plan on caring out my death sentence. I'm not being critical of my moment, but offering constructive criticism on the reality of the situation. Which Texas is not being pressured enough to even consider ending the death penalty.  


The time for talking to this official and that official has come to an end. While talking is going on people are dying. It's time for non-violent action on a never seen before scale. Why can't hundredths or even thousands converge on Huntsville in the middle of the day and all lay down in the streets and block of traffic. Is trying to save someone's life enough to get arrested for? How much are willing to sacrifice for what we believe is right or wrong? I think it's a question everyone involved needs to ask themselves. It pains me so to sit here tonight and know tomorrow one of my fellow captives will be killed and there's nothing I can do about it. So I offer a silent tear and a moment of silence. This pain motivates me to send out this letter in hopes it will affect people in a way that makes them want to act and participate in a disruption of judicial system. I know everyone is not going to be comfortable with these methods, so there are other things that need to be done like flooding the officials with constant emails, faxes and phone calls like at a telethon. All I ask is that everyone put more effort into this then anything they've ever done in life because lives depend on it. Drastic times calls for drastic measures.      

13/11/2007

Correspondance

Correspondre est pour moi une porte ouverte sur le monde.
Je peux recevoir du courrier, mais pour les livres, magasines ou autre, il faut passer par un magasin, une maison d’édition ou l’Internet, via des sites comme amazon.com. Voici les Règles de correspondance établies par les autorités pénitentiaires du Texas: Les lettres envoyées à un prisonnier doivent inclure son nom, son matricule et son adresse d'unité ou de service sur l'enveloppe. Des matériaux ou de la contrebande non autorisés trouvés dans le courrier adressé aux détenus seront rejetés et pourront poser de graves au destinataires. Journaux, magasines et livres ne peuvent être expédiés directement aux prisonniers que par l'éditeur, le fournisseur de publication ou la librairie. Les matériaux du type papeterie peuvent également être expédiés aux prisonniers par l’intermédiaire de fournisseurs officiels (web). Il est interdit d’envoyer des articles tels que la nourriture, les vêtements, les bijoux et les articles de toilette. 

 

As I have said before, I can receive, letter, postal cards and pictures.

Things I am allowed to receive, I can receive threw www.amazon.com to my postal address, magazines threw the publisher, supplies threw stores or on internet and money threw www.jpay.com.

Correspondence Rules established by Jail authotities are stricts: Letters sent to a prisoner should include his name, TDCJ number , and unit/facility address on the envelope. Unauthorized materials or contraband found in mail addressed to prisonners will be rejected. Newspapers, magazines, and books may be mailed directly to offenders only by the publisher, publication supplier or bookstore; subject to review and rejection in accordance with the correspondence rules. Stationery (defined as paper, unstamped envelopes, carbon paper, but excluding paper or envelopes with names, addresses or letterhead) may be mailed to offenders only from legitimate vendors or suppliers of stationery. Items such as food, clothing, jewelry, and toiletries may not be mailed to offenders. Individuals may not mail packages to offenders.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu