Avertir le modérateur

21/10/2008

Kevin Watts est mort

Kevin Watts était un codétenu, mais aussi un ami de Travis. Ce «père d'une petite fille, écrivain et poète» a été exécuté dans le couloir de la mort le 16 octobre 2008 par l'Etat du Texas. Pour lire ce qu'il disait à Travis il y a quelques mois, cliquez ici.


Quelques passages de cette discution entre condamnés à mort:

Travis : Quelle est l'idée fausse la plus répandue chez l’opinion publique à propos de la peine de mort?
Kevin : Que ce qui nous arrive ne pourrait jamais leur arriver à eux ni à l’un de leur proche. Je veux dire… disons que l’un de leur proche commette un crime qui le conduise à la peine de mort. Tous leurs préjugés, leurs perceptions changeraient. La peine de mort deviendrait alors une profonde injustice. Par conséquent avant de porter un jugement sur l’un ou l’autre, je les invite à se mettre à notre place, et là enfin, qu’ils se mettent face à cette évidence : souhaiteriez-vous la peine de mort à cet être cher ou à un autre ?

Travis : Considères-tu que tu as été défendu correctement à ton procès?
Kevin : Dans un sens oui, dans la mesure où les avocats sont formés au droit pénal et connaissent la loi. Mais, ai-je disposé d’une défense appropriée, équitable je dirais : non ! Puisque bien qu'ils aient été formés et qu’ils connaissaient la loi, pourquoi n’ont-ils pas plaider pour sauver ma vie comme si je leur avais payé des milliers ou des millions de dollars ou alors encore comme si j'étais innocent ? On peut tout obtenir en payant ; mais on te considère comme un sous homme à partir du moment où ils te regardent comme un coupable.

Travis : Si tu avais l’opportunité de changer une chose dans ta vie, que ferais-tu?
Kevin : J’aurais poursuivi mes études. J’aurais pu aller loin avec un diplôme plutôt qu’un casier judiciaire. J’éprouve beaucoup de dénigrement et de dépit pour la pauvreté, mais je lui suis reconnaissant parce qu'elle m'a enseigné de nombreuses valeurs et j’entends bien sûr un autre sens que le sens factuel du mot pauvreté, je ne me limite pas à sa définition lexicale.

Travis : As-tu été soutenu par ta famille depuis ton emprisonnement ici?
Kevin : Financièrement, non ! Physiquement, non ! Psychologiquement, spirituellement, émotionnellement ? Oui, oui et oui ! Les souvenirs des moments partagés et construits me permettent de m’évader de cette situation atroce. Bien qu'ils ne soient pas présents ici comme je le voudrais, ils le sont quand même à leur façon et c’est le plus important… Tirer le meilleur, même dans la pire des situations : une chose que j'ai apprise au cours de ma vie. Ils ne m'aident pas dans les démarches judicaires, ils ne viennent pas me voir souvent ou m’écrivent rarement, mais il me reste leur amour. L'amour vrai est le pire que tu sois riche ou pauvre et ce jusqu'à la mort et après.

Travis : Que ressens-tu quand tu penses à la victime de ton crime?
Kevin : Je ne peux pas me maudire, mais il existe une expression qui résume bien mon état d’esprit, «j’ai tout foutu en l’air !». C'est un cycle, tu vois, ils ont été considéré victime par une victime et ainsi de suite. J’aimerais tellement revenir en arrière,  personne ne mérite d'avoir sa vie entre les mains d'un autre humain. Viendra alors Thanksgiving, Noël, les anniversaires ou quoi que ce soit… que des familles vont vivre seuls ! Elles ont désormais en leur sein qui ne sera jamais comblé… Savoir que je suis responsable de tout ça me fout en l’air… non pas parce que je suis dans le couloir de la mort, à attendre une mort plus que certaine, mais parce que je suis cet humain…Un humain qui a la capacité de donner et inspirer la vie. C’est vraiment ce que je ressens. Personnellement, je te mentirais si je te disais que j’ai ressens autre chose car je ne le connaissais pas personnellement.

05/06/2008

Les exécutions reprennent...

Bonsoir à tous,
Il y a quelques semaines, la cour suprême américaine jugeait constitutionnelle l'utilisation de l'injection léthale.
Les éxécutions ont donc repris. Le petit calendrier qui suit vous donnera une idée du rythme des éxecutions à venir.
Kevin Watts, l'un des codétenus de Travis ( dont vous trouverez l'interview dans les archives) figure sur cette liste, il sera exécuté le 16 octobre prochain, je vous invite à signer les pétitions. Vous pouvez également lui écrire, il sera touché.
Je vous encourage également à soutenir Travis, et à nous aider à financer sa défense. Le lien de son compte Paypal figure sur la colonne de gauche. Il y a à ce jour 33 euros sur ce compte. Nous avons envoyé 150 euros récolté précédemment et nous vous remercions de votre générosité.
Chacun de vos commentaire, chacune de vos visites l'encouragent et lui réchauffent le coeur.
Merci pour votre soutien et merci d'être fidèles au blog de Travis.

-------------------------------

Juin 2008
3 juin Derrick Sonnier (2) Texas B Pétition: http://www.isavelives.be/fr/node/1529
4 juin Curtis Osborne Georgia
6 juin David Hill Souh Caroline du Sud volontaire
10 juin Percy Walton Virginia B malade mental
11 juin Karl Chamberlain Texas
17 juin Charles Dean Hood Texas
17 juin Terry Short Oklahoma Pétition: http://www.isavelives.be/fr/node/1541
25 juin Robrt Yarbrough Virginie
Juillet 2008
1er juillet Mark Schwab Floride
10 juillet Carton Turner Texas
14 juillet Eric Hanson Illinois
14 juillet Tamir Hamilton Nevada
15 juillet Darrel Robinson Louisiane
22 juillet Lee Bower Texas
24 juillet Christopher Emmett Virginie
28 juillet Gregory Decay Arkansas
31 juillet Larry Davis Texas
Août 2008
5 aout 2008 Jose Medllin Texas
14 aout 2008 Michael Rodriguez Texas volontaire
20 aout 2008 Denard Manns Texas
21aout 2008 Jeff Wood Texas signez la pétition : http://www.thepetitionsite.com/tell-a-friend/622058
Septembre
9 septembre Gregory Wright Texas signez la pétition : http://www.petitionthem.com/?sect=sign&pet=1980
17 septembre William Murray Texas
18 septembre Joseph Ries Texas
Octobre 2008
7/13 Brilet Piper Dakota du Sud
16 octobre Kevin Watts Texas Signez la pétition : http://www.PetitionOnline.com/kevwatts/

21/05/2008

Seul face à un système qui me dépasse

J'ai eu affaire à la justice dés l’âge de 14 ans. Dès lors, j’ai rencontré tout type d’avocat et d’enquêteurs. Du noir au blanc, et ils ont tous fait le minimum syndical pour me « représenter ». Aucun d’entre eux ne s’est battu bec et ongle pour moi. Au début, je n'avais aucune idée de ce qu'un avocat était supposé faire pour moi. Donc ce qu’il faisait correspondait à l’idée que je me faisais « d’être représenté par un avocat « : Pas grand-chose ! Avocat après avocat, je me suis habitué aux représentations de comptoir… Ça ne volait jamais très haut et les résultats pour moi étaient irréversibles… Pourquoi personne n’a-t-il jamais pris quelques minutes pour m’expliquer l’utilité d’une vraie représentation, avec un travail en amont et de vrais plaidoyers et non des arrangements de caniveaux ?
J'ai donc commencé à lire des bouquins juridiques et je suis parvenu à me faire ma propre idée au sujet de cette question. Je me suis rendu compte que mes connaissances étaient limitées en la matière après avoir rencontré mon nouveau représentant légal. Il s’agit d’une femme. Elle m'a parlé comme on parle à une personne normale. Elle m’a expliqué avec pédagogie le travail et les responsabilités d’un avocat. Elle m’a également indiqué que je pouvais avoir des exigences et des attentes vis-à-vis d’elle. Cette conversation m'a vraiment ouvert les yeux sur ce que je ne voulais pas voir. J'ai donc fait un pacte avec moi-même. Je ne vais jamais laisser quiconque de nouveau me sous représenter. J’exigerais de lui qu’il me considère comme l’homme que je suis et non le client qui lui rapportera quelques dollars. Et je suis guidé par cette conviction : Lorsque vous regardez quelqu’un avec désintérêt, vous restez indifférent à ce qui peut lui arriver…

I’ve been dealing with the legal system since I was 14 years old. All during this time I’ve dealt with all different type’s of lawyer’s and investigators. From black to white, and they’ve all gave me just enough representation to get bye. Mone diligently fought for me. From my first experiences with lawyers I had no idea of what they were suppose to do for me. So what they done is what I had in mind of what representation is. Lawyer after lawyer took me on journey’s of bad representation over and over. I never truely understood because no one took the time to explain to me what true representation is. I started reading lawbooks and drawing my own conclusions on this subject. I’ve learned how limited my knowledge is after a meeting with a legal representive I have now. She talked to me as a person and helped me understand more of lawyer’s and what’s expected of them. This conversation really opened my eyes to what I was blind too. So I’ve made a pact with myself. I will never again let someone represent me who looks at me as a client instead of a person. When you no longer look at someone as a person you become indifferent to what happens to them.


24/04/2008

Réfléchir sur les véritables «pourquoi» de la peine de mort

Réflechissons une seconde et ouvrons nos esprits parfois un peu trop étriqués. C'est une très bonne chose que les exécution aient été interrompues momentanément car cela peut permettre à certains d’en appréhender la signification. L’argument de base des pro-peine de mort est que cette sentence à un effet dissuasif sur la criminalité. Depuis l'arrêt des exécutions, la réalité, les données et les statistiques en terme de criminalité ont démontré que cette théorie était fausse. Comme j'ai pu le lire dans les journaux et les magazines en Amérique ici, il n’y a pas eu une augmentation soudaine de la criminalité depuis septembre dernier. Avec ou sans la peine de mort, les gens comettent des crimes. L'ignorance, la cupidité et la stupidité, c'est ce qui pousse les à comett crimes, sans crainte de conséquences, car si tel était le cas, des millions ne serait pas assis dans des cellules dans les prisons américaines. Il est difficile de déterminer ce qui motive les gens à comettre des crimes contre l'humanité et c’est également ce qui les fait sacrifier leur liberté pour une cage de moins de 9m carré. Le bon sens devrait tous nous faire penser que la peine de mort n’empêche pas les gens de commettre des crimes. Le moment est venu pour nous tous de réfléchir sur les véritables «pourquoi» de la peine de mort.

0b833af746da7bb950f77329bbafa00d.jpg

I would like people to open their minds and think with me for a second. It is very good that they have stopped execution, but we are missing a crucial point of what else that means. Their favorite reason for the death penalty is that it’s a deterrent for crime. Since the stop of executions that theory has been proven false. As I read the papers and magazines here in America I didn’t see a sudden increase in crime since sseptember 07. If anything just the same reason’s as always that people comitt crimes. Ignorance, greed and stupidity is what moves people to comitt crimes, not fear of consequences, for if this was the case, millions wouldn’t be sitting in cells in American prisons. It is hard to pinpoint what motivates people to comitt crimes against humanity and sacrifice their fredom for a 9x12 cage. We know one thing from common sense and that it’s not fear of the death penalty that stops people from committing crimes. The time is now for us to reflect on the why’s of the death penalty

14/02/2008

Looking for my Valentine

19027253e5fb4e605ae55e4137250764.jpg

Beaucoup de gens me condamnent. J’ai commis un crime et chaque jour est pour moi une épreuve. Je paye cher le prix de cette erreur. Je suis puni, condamné à une exécution par injection. Le peu de temps qu’il me reste je veux le consacrer à sauver ma vie et sensibiliser les uns et les autres au drame qui se trame ici dans le couloir de la mort. Aujourd’hui est une fête spéciale, c’est la fête des amoureux… Croyez vous qu’en tant que condamné à mort j’ai le droit à l’amour ? J’ai été emprisonné très jeune, et mes expériences amoureuses se comptent sur une main… Je vis une double peine ici : ma condamnation à mort et un terrible vide affectif. Je ne vais pas renier l’amour que je reçois à travers vos messages de soutien, ou les courriers de mes correspondants. Et l’Amour, le vrai, j’aimerais tellement être aimé… Recevoir des mots d’amour ! Je voudrais vivre un amour vrai même si il y a peu de chance que je puisse un jour le concrétiser, mais je voudrais ressentir ce que j’ai lu dans des romans : les palpitations, les mains moites, sentir mon cœur se serrer en découvrant les lettres de celle qui m’écrirait. C’est une bouteille à la mer que j’envoie aujourd’hui :  toi celle qui sera sensible à ces mots, toi celle qui sera disposée à m’ouvrir ton cœur et à remplir le mien de lumière écris moi…

Travis Runnels #999505 Polunsky Unit 3872 FM 350 Livingston, Texas 77351 USA

28/01/2008

"Il a de nouvelles lunettes"

Virgnie est à nouveau en visite au Texas, voici des nouvelles fraiches de Travis! Si vous avez des messages ou des questions pour Travis : Virginie le revoit mardi, alors à vos claviers elle recevra mardi matin dernier délai un récap’ de vos reactions.

« Je profite d’avoir un peu internet pour te dire ke g bien vu Travis vendredi pendant deux heures. Il va bien, il était content et un peu gêné d’être en level II et donc je ne peux pas beneficier des visites speciales. Je le revois mardi et cette fois je vais essayer de lui parler de son dossier pour le convaincre de trouver un autre avocat - si besoin avec le TCADP- bref voir si on peut faire quelque chose pour faire avancers procedure.
Il a de nouvelles lunnettes de vue ! J’ai bien rigolé parce ke l'année dernière, il n’avait pu avoir que celle de la prison et il les trouvait affreuses !! Pendant les visites, en temps « normal » il y a 4 machines de bouffes, dont deux au moins sont pleines avec : sandwichs, hamburgers, salades, fruits... et 2 avec plutot des conneries genre snack et chips. Les 2 grandes machines sont en panne depuis 1 semaine et personne ne vient les réparer.
C vraiment dégueulasse pour les condamnés. Du coup l’argent que j’ai apporté pour lui acheter d trucs ne sert à rien d’autant qu’il na pas eu de visistes depuis longtemps et que c’était l'occasion pour lui de manger quelque chose qu’il aime. C nul ! Enfin c un truc parmi tant d’autres qui ne tourne pas rond dans cette prison!! Il m’a demandé de lui acheter pas mal de fournitures, je vais m’occuper de ça demain et voir ce ke je peux faire. Voila pour les quelques news !! »

10/01/2008

Humeur du jour

Voici un petit billet d’humeur que je souhaitais vous faire découvrir :

Interrogations

Combien d’animaux avez-vous vu se promener à dos de chameau ?

Combien de voitures avez vous vu dans les étoiles ?

Les portes s'ouvriront-elles un jour pour parler de ce qui s’est cassé ?

Ne cesserez vous jamais de vous demander pourquoi le monde va mal ?

Distinguez-vous la liberté lorsque vous observez un arbre ?

Pouvez-vous ressentir ma douleur et voir la flamme de ma vie?

Existe-t-il un poisson qui exaucera l’un de mes souhaites ?

L’arme que vous portez fait elle de vous un homme ?

Je me demande quel effet ça fait le tonnerre qui vient d’en dessous ?

Enfant, on m’a enseigné que la vie pouvait être parfois très cruelle.

Désormais, je suis plus mure et mon histoire n'a jamais été racontée.

Maintenant que je suis près de la fin, je me demande si j'ai des amis.

  

Here are few words of my mood that I would like to share on the blog

Wondering

How many animals have you seen walking a camel ?

How many cars have you saw at the stars ?

Will doors ever open and be spoken about what’s broken ?

Will you ever stop to wonder why the world is going under ?

Can you look at a tree and see that it’s free ?

Can you feel pain and see my life’s in Flame ?

Is there a fish that will grant me a wish ?

Is there a gun in your hand that makes you a man ?

I have wondered how it is thunder can come from under.

I have always  been told that life can be so cold.

Now I am older and my story has never been told.

Now I am close to the end, I wonder if I have any friends ?

07/01/2008

Ma première visite

Virginie est française, elle est l’une des correspondantes de Kenneth Foster, ancien condamné à mort dont la peine à été commuée en peine de prison à vie. Militante contre la peine de mort, membre de l’association lutte pour la justice, c’est par l’intermédiaire de Kenneth que Virginie a rendu visite à Travis en février 2007. Depuis, ils correpondent régulièrement ensemble. Elle est la première personne que Travis ait vu depuis sa condamnation à mort.

d0ecb17685cbabeac701114f58386d18.jpg


Témoignage

« Ma rencontre avec Travis s'est faite par hasard. Je corresponds avec Kenneth Foster, et je souhaitais lui rendre visite avec une de ces correspondantes Françaises qu'il a connues avant moi et qui était sur ses lites de visites depuis 2 ans. J'ai pris cette décision, un peu sur un coup de tête et de ce fait je savais qu'il n'avait plus la possibilité de me mettre sur sa liste (liste de 10 personnes pouvant visiter les détenus, elle ne peut être changée que tous les 6 mois). Kenneth arrivait au bout de son circuit juridique, une date d'exécution était proche, il était important pour lui d'avoir sur sa liste des gens de son comité de soutien américain, afin de travailler dur sur son dossier. Je le comprenais parfaitement. Il était surpris que je vienne malgré tout. Kenneth m’a alors parlé d'un détenu qui n'avait pas de visite : Travis runnels. Et tout de suite, je lui ai dit que pour moi c'était ok de faire des visites avec Travis, car si je venais jusqu'à la prison, il m'était difficilement envisageable d'attendre mon amie, et que mon temps ne puisse pas servir à apporter mon soutien et du réconfort à quelqu'un qui n'en avait pas. C'est ainsi que j'ai vu Travis pour la première fois, un vendredi, de janvier 2007, pendant 2h et ensuite le lundi et mardi qui ont suivis, pendant 4h. J'ai donc passé 10h de visite avec lui. Assis derrière sa vitre, menotté, chacun un combiné de téléphone dans la main. Cela à été très impressionnant pour moi. Je pense que lui à été surpris de me voir (c'est très rare d'avoir ce genre de visite spontanée, sans connaître), il m'a avoué que, jusqu'au dernier moment, il pensait que je ne viendrais pas. Et lorsque je suis revenue le lundi matin, il pensait également que je ne reviendrais pas après ma visite du vendredi lol ! En fait je ne savais pas que j'étais la première personne à venir le voir depuis qu'il était dans le couloir de la mort (2 ans), Il n'avait pas vu sa famille depuis sa condamnation. »

fbe6d6517a4a9b7714e4239e11f3d65f.jpg

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu